samedi 19 décembre 2015

Une année dans la vie d'un massif (1) ...

De nos jours avec le numérique, la quantité de photos enregistrées sur nos ordinateurs en une année est astronomique !... En tout cas chez moi ...
Quand le froid ( aujourd'hui je dirais plutôt la pluie ) survient, que le jardin ne m'attire plus  - hé si, ça m'arrive ;) -  et bien que ce ne soit pas mon activité favorite, je m'efforce de faire un tri.
En passant toutes les photos en revue, je m'aperçois que les mêmes massifs reviennent régulièrement. Je crois que c'est notre cas à toutes, à moins d'avoir 365 massifs différents ;) ...
Ce qui m'a donné l'idée de vous montrer l'évolution de quelques massifs bien précis sur une année ...

Je commence avec le nouveau massif de droite, en bordure de terrasse ...

Janvier/ février 15 : rien à signaler ...


Mars 15


Mai 15


Tout pousse à toute allure !


Kiwi découvre le Nepeta et ne le lâchera plus de toute l'année ... hips  ;)  !!!


Juin 15 : c'est l'explosion !...
Chaque année, c'est la même surprise. En quelques jours, tout se transforme,
j'ai l'impression d'être ailleurs ...




Le Nepeta " Six Hill's Giant " est un charmant voisin pour la Scabieuse au départ. Après 3 semaines, il étouffe tous ceux qui l'entourent, rosier y compris ... grrrrrrr !...








Juillet 15 :







août 15 :









Septembre 15 :







 

Octobre 15



 



Novembre 15 :


Le 21 :


Le 27 :


Décembre 15 :


 Aujourd'hui le 19 :
il reste du noir et de l'argenté, normal ...
Ce qui l'est déjà moins, c'est ce soleil éclatant ... 12° ici à midi à la veille de Noël, faut pas pousser !
   


Ce qui me fait moins sourire, c'est que je me retrouve dans la même configuration depuis 2 ans :
le climat change, du coup la floraison des rosiers aussi !
' Avant ' quand il gelait bien en décembre, les rosiers entraient en dormance et se réveillaient en mars.
Cela donnait de magnifiques floraisons dès juin.
Maintenant, les rosiers forment leurs boutons en novembre/décembre. 
Si un gros coup de froid survient en janvier/février - ce qui ne rate pas - je ne dois pas espérer de floraison avant le 10/15 juillet, zut alors !...


14 commentaires:

arsenic a dit…

superbe reportage, que de beaux souvenirs
bises et a l'année prochaine

catherine a dit…

c'est chouette de revoir un massif sur une année, c'est bluffant!
je ferai peut être de même cette année, tu me donnes des idées..
les népétas, c'est très envahissant et au débourrage, les chats qui se vautrent sur les petites branches les cassent, mais ensuite le développement est exponentiel!
bon we

Gine Proz a dit…

J'ai trouvé cette progression très intéressante à suivre et assez bluffante, je dois bien le dire... En tout cas de quoi me redonner envie de reprendre massif après massif... Le résultat est trop beau!

Alix - Promesse de roses a dit…

Très très jolie rétrospective, j'aime beaucoup tes photos.
Pour en profiter au maximum, je les ai fait défiler en mode diaporama, pour les agrandir, car elles sont toutes petites dans l'article ! !
Bon week-end.

Sylvaine Boisson a dit…

C'est une bonne idée de montrer un massif tout au long de l'année.
C'est une belle retrospective.
Bisous et bon dimanche

http://jardindeschadart.blogspot.fr/ a dit…

C'est trè sympa de voir un massif tout au long de l'année, malgré beaucoup de photos, je ne suis pas sûre de trouver les photos adéquates. Bravo pour ce joli travail autant au jardin que dans le tri des photos.

Françoise a dit…

Tout comme toi, je suis très impressionnée par la rapidité du peuplement des nouveaux massifs ! C'est extraordinaire de voir combien les plantes occupent vite le terrain.. j'aime beaucoup ce que tu as planté... et il me semble que tes plantes y sont bien heureuses

Nikki a dit…

Arsenic, bonnes fêtes de fin d'année, ma belle ! Gros bisous !

Cath, le Nepeta dans lequel Kiwi se shoote est le faassenii + petit ... Le Six Hills, énorme, ne l'attire pas ...

Gine, ce qu'il y a aussi d'intéressant en revoyant un massif sous toutes ses coutures, c'est qu'on voit bien les défauts à corriger ...

Alix, tu as bien fait ... D'habitude dans un article de 10, 12 photos, j'en publie en grand. Mais avec 44 photos, j'ai eu peur de lasser ...

Sylvaine, c'est un peu long, il faut prendre le temps ...

Anny, le tri des photos fatigue moins le dos ;) ...

Françoise, oui c'est fou, une fois que ça démarre, on voit le changement tous les jours !...

Christine CRIS a dit…

J'aime beaucoup les explosions de juin et l'opulence du mois de septembre
le jardin cette année n'est pas à la noce, froid en mars et frais en avril, caniculaire dès fin mai, ici nous atteignons encore les 15°, hier il faisait trop doux, trop pour une fin décembre
Beau dimanche et merci pour cette jolie promenade au fil des saisons

mabou a dit…

C'est qu'en hiver , on a oublié le foisonnement de la nature estivale et quand on se plonge sur les photos de l'année, on est toujours étonné...C'est le miracle de la vie jardinière.
S'il faisait toujours chaud, on n'apprécierait plus la beauté des plantes, je pense....
Ton article était bien intéressant
Bises
MC

Lulu a dit…

Super cet article ! C'est chouette de pouvoir observer l'évolution d'un massif. L'évolution des vivaces au fil des saisons est spectaculaire. Ca change du tout au tout.

Nikki a dit…

Christine, nous n'avons pas le même climat. Ici, nous avons eu quelques jours de canicule mais sans gravité, le jardin n'a pas vraiment souffert, l'herbe n'a même pas jauni ! Et aujourd'hui pour moi, il fait doux : 6° LOL !

M-C, c'est vrai, on oublie vite ... Mais on sait que le spectacle se renouvelle chaque année, quel bonheur !...

Lulu, les vivaces sont les vedettes chez moi, les rosiers sont beaucoup + capricieux ;) ...

Nadia a dit…

c'est époustouflant!!!!! j'adooorrrrreee..... ;-D et c'est encore plus extrordinaire quand on pense à ce que c'était avant.....mais où sont passé les chevelus????? LOL!!!!

Nikki a dit…

Nadia, les chevelus sont devenus très timides !... Ils ont compris qu'ils risquent leur peau s'ils se montrent LOL !